Les potagers privés en danger? Ou de l'utilité de cliquer sur les liens

Je vois partout circuler ce post sur une future interdiction des potagers privés. Il date du 3 octobre et a été publié sur état du monde, état d’être. En bonne journaliste, je clique sur le lien de la source. Je retrouve exactement le même post sur Chaos Contrôlé. Là aussi, je clique sur la source et j’arrive sur exactement le même post (difficile de voir quand il a été publié, il est daté du 26 septembre, mais certains commentaires remontent à 2 mois et un nouveau post a été publié pour le compléter le 7 septembre) sur Le Kiosque aux canards.

Ici pas de source alors je clique sur le lien vers le texte de la Commission européenne qui fait si peur. Et je lis:

«L’utilisation de semences dans les jardins privés n’est pas régie par la législation de l’UE et les jardiniers amateurs pourront continuer à acheter tout type de matériel végétal et à vendre leurs semences en petites quantités. En outre, il sera précisé que tout non-professionnel (jardinier amateur, par exemple) peut procéder à des échanges de semences avec d’autres particuliers sans être concerné par les dispositions du règlement proposé.»

Je note au passage que ce texte date de mai dernier.

De retour chez les canards, je lis les commentaires, qui m’emmènent vers cet article de RTL.be, de mai 2013, qui dit exactement le contraire du post et cite également le texte de la Commission européenne: les potagers privés ne sont pas menacés. Autre lien, celui vers cet article du Monde du 18 juillet, sur le recul de Monsanto en Europe.

J’entends déjà les objections: «il ne faut pas croire tout ce que dit la Commission européenne blablabla». Objections qui seraient justifiées si la Commission européenne avait publié ce texte en réaction aux inquiétudes mais c’est l’inverse qui s’est passé: les inquiétudes sont nées de l’existence de ce texte. Alors soit j’ai mal lu, soit ce sont l’auteur du post et les blogueurs qui l’ont repris qui ont mal lu. Si quelqu’un.e veut bien se dévouer et m’expliquer, je suis tout ouïe.

Ce qui est tout à fait juste en revanche dans ce post, c’est la citation de José Bové, mais elle concerne les paysans, pas les potagers privés. Et la confusion est d’autant plus dommage qu’il y a, il me semble, un réel problème.

PS: Au passage, un peu de pub pour mon amap, parce que les légumes sont top et les productrices aussi.
PPS: On m’a dit hier que j’étais moralisatrice et donneuse de leçons. C’est tout à fait vrai, la preuve encore une fois.

6 comments

Leave a Reply to sossourires Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s