Roubaix et les gens en laine

Alors voilà, hier, avec @benedicte, on s’est levées à la même heure que lorsque notre enfant a cours à 8 heures alors qu’on était samedi et que ce sont les vacances, ce qui a pas mal déboussolé le chat qui se fait gronder depuis le début de la semaine parce qu’il veut jouer alors qu’il fait encore nuit et qui s’était préparé à faire la grasse mat’ le jour où il se fait éjecter du lit à pas d’heure (ça ne va pas s’arranger avec l’heure d’hiver). Après avoir attrapé un peu de pain, de chocolat et une bouteille de jus d’orange, on a filé gare du Nord et pris un train pour… Roubaix (ou plutôt pour Lille mais pour aller à Roubaix). Jamais de ma vie de parisienne je n’aurais cru un jour avoir super envie d’aller à Roubaix. Et pourtant… Tout ça, c’est à cause de Délit Maille. Ou plutôt grâce à Délit Maille.

Hier, nous sommes allées à la rencontre des gens en laine. Nous avons rapporté plein de photos (à la fin de ce post), mais si vous avez l’intention d’aller vous aussi voir les gens en laine en vrai, ne les regardez pas. Les photos, ça spoile, et ça ne rend pas justice. Mais bon, ça ne vous empêche pas de lire la suite, en plus il y a des tuyaux pour ne pas se perdre.

Donc. Lorsque nous sommes arrivées à Lille il faisait un temps magnifique alors nous nous sommes promenées dans la ville. Nous aurions pu boire un café avec @hurricane et @knockana mais ça ne se fait pas de dire aux gens «je suis dans ta ville et j’ai 2 heures à tuer, lève-toi tôt UN SAMEDI MATIN et viens me voir». Donc pas de café, mais à la place on a vu des zèbres (j’aurais dû prendre une photo, déjà).

Après un délicieux déjeuner au restaurant Meert qui est dans le musée (oui on a mangé une gaufre, et heureusement parce qu’après je n’ai pas eu le temps d’aller en acheter et je sais qu’on peut les acheter à Paris mais c’est pas pareil), nous avons découvert la Piscine. Quand j’ai vu qu’il n’y avait que 13 gens en laine à voir, j’ai eu une seconde de déception, un petit «tout ça pour ça». Et puis je suis entrée dans la Piscine et là… bam. Tonnerre dans mon cœur. Cet endroit est juste sublime. Je voudrais habiter en face juste pour pouvoir y aller quand j’ai un coup de moins bien. Juste emplir mes yeux de beauté.

La Piscine 1

Les gens en laine sont disséminés un peu partout dans le musée, ce qui oblige à découvrir les œuvres des autres artistes exposé.e.s. Ça a l’air barbant, comme ça, mais en fait pas du tout. Parce que les gens en laine qui sont là sont comme sortis des œuvres, et les œuvres qui ont eu la chance d’être prolongées par eux risquent de se sentir bien seules quand ils partiront.

Des gens en laine, il y en a aussi plein – beaucoup plus – à la Manufacture des Flandres. Personne à Roubaix n’a été vraiment capable de nous dire comment aller de la Piscine à la Manufacture, et le site de la seconde donne des infos fausses, mais en fait c’est très simple: de la Piscine il faut aller à Eurotéléport (une station de métro) puis prendre le bus 15 en direction de Leers et descendre à l’arrêt Fraternité. Préparez-vous à une visite guidée d’une heure à découvrir les métiers à tisser (et l’ancêtre du langage binaire). Là, les gens en laine ont leur propre espace. Il y a aussi des fleurs, des photos et des pandas. N’oubliez pas de lever la tête.

Les infos: Occupy Roubaix par Délit Maille c’est Swiming Wool à La Piscine jusqu’au 12 janvier et Hollywool – Le Délit and The Gang à La Manufacture des Flandres jusqu’au 7 janvier.

Swimming Wool (cliquer sur les photos pour les agrandir):

Hollywool (cliquer sur les photos pour les agrandir):

5 thoughts on “Roubaix et les gens en laine

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s