Production porcine en Bretagne: le communiqué de presse du jour

Quand je vous dis qu’on reçoit des trucs inattendus à Yagg.

Résultats de la 1ère vague de l’Observatoire Ipsos / CRP de l’image de la production porcine en Bretagne

Bonjour,

A l’initiative du Comité Régional Porcin de Bretagne, l’institut IPSOS a mené une enquête d’opinion pour mesurer l’image de la production porcine bretonne. Cette 1ère vague de l’observatoire a été réalisée en juin 2010 auprès de 800 Bretons, constituant un échantillon représentatif de la population bretonne âgée de 18 ans et plus.

► La production porcine bretonne bénéficie d’une assez bonne image : la majorité des Bretons déclare avoir une bonne opinion des éleveurs de porcs bretons (60%) et de la production porcine bretonne (62%) mais les Bretons expriment plus fréquemment une assez bonne opinion (respectivement 51% et 54%) qu’une très bonne opinion (9% et 8%).

► Une filière perçue comme indispensable pour le dynamisme et le tissu rural de la région : 84% des Bretons pensent que la production porcine est indispensable au dynamisme économique de la région, 70% qu’elle contribue à l’animation du tissu rural et 61% qu’elle est une activité créatrice d’emplois.

► Les Bretons se montrent toutefois critiques sur l’impact environnemental de l’activité : seuls 36% estiment ainsi que les éleveurs entretiennent le paysage et 38% que la production porcine participe à la reconquête de la qualité des eaux. Pour 54% des Bretons, les éleveurs n’entretiendraient pas de bonnes relations avec leurs riverains.

► Mais les Bretons considèrent que dans le domaine de l’environnement et de la sécurité sanitaire, les éleveurs sont en train de changer : 58% des Bretons estiment que les éleveurs de porcs ont pris conscience de leurs responsabilités vis-à-vis de l’environnement. 64% considèrent que les éleveurs sont à la tête d’entreprises « à taille humaine » et 54% que les éleveurs se montrent soucieux du bien-être animal. 73% des interviewés estiment qu’ils ont fait évoluer leurs pratiques d’élevage et 72% jugent que la production porcine a acquis un niveau de sécurité sanitaire élevé.

► Une image qui s’améliore, une filière qui évolue dans le bon sens : 71% des Bretons considèrent que, depuis ces quinze dernières années, l’image des éleveurs s’est améliorée. La population a majoritairement perçu les efforts entrepris par le secteur pour améliorer son image (63%) et estime qu’il évolue dans le bon sens (56%).Plus de huit répondants sur dix s’accordent sur la qualité de la viande produite par les éleveurs (82%) et sur leur professionnalisme (80%).

► Les principaux enjeux pour le futur : c’est d’abord sur la protection des eaux et des sols que les Bretons attendent des efforts de la part de la filière (72%), loin devant la diminution des nuisances sonores et olfactives (26%), le bien-être des animaux (26%), la qualité de la viande (20%) ou encore la sécurité sanitaire (15%). Sur ces points, la population reconnaît que de très nombreux efforts ont été entrepris et elle attend encore plus de résultats. L’information est de fait un axe de progression majeur puisque 58% de la population considère être mal informée sur ses activités et ses évolutions.

Avec, il y a une PJ, avec des jolis diagrammes, tableaux etc. Vraiment, du bon boulot. Mais – comment dire ça poliment? – ce n’est pas vraiment notre sujet, quoi.

Photo via

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s